Né en 1989 à State Collège aux USA, Gwenaël Bodet vit et
travaille à Nantes.

Il commence sa formation artistique à l’Ecole Supérieure des
Beaux Arts du Mans (TALM), et s'initie à l’acoustique au
Laboratoire d’Acoustique Universitaire du Mans jusqu’en 2011,
date à laquelle il obtient son DNAP (félicitations du jury).
Il poursuit ses études à l’Ecole Supérieure des Beaux Arts
de Nantes Métropole (ESBANM) pendant lesquelles il affirme
et développe sa pratique plastique autour des arts sonores
jusqu’à l’obtention en 2013 de son DNSEP (félicitations du
jury). La même année il obtient un Master 2 en direction
artistique à l’Université d’Angers.

Résident des ateliers Millefeuilles à Nantes pendant trois
ans, il intervient dans des workshop, des résidences, et
collabore avec d’autres artistes dans de nombreux projets.
Entretemps il obtient le prix des arts visuels de la ville de
Nantes puis s’installe au sein des ateliers d’artistes Bonus
où il travaille actuellement.

Dans un contexte où la désuétude n’a jamais été aussi forte,
que reste-il pour l’artiste à inventer ?

C’est pourtant en artiste-ingénieur que Gwenaël s’imagine, à
l’instar d’un Moholy Nagy posant fièrement en combinaison de
travail. Sa pratique pourrait être à l'image de son mobilier
idéal : un assemblage méticuleux d’éléments multimédia,
de câbles et autres matériaux du numérique. Au fil des
détournements et mises en abîme de ces choses technologiques,
l’artiste se forge un regard impassible sur des mutations qui
accélèrent et anticipent déjà leur chute.

Formes figées aux allures de prototypes, ses sculptures
sont l’écrin d’ambiances épiques et immersives. Ces décors
futuristes se racontent en adages, sous forme de questions/
réponses universelles.